Emmène-moi dans ton dressing ! 👠

Voilà ce que j’ai dit à mon amie d’enfance. Je te raconte…

J’ai récemment reçu la visite d’une amie d’enfance qui vient tout droit d’Algérie et que je n’ai pas vu depuis 10 ans au moins.

On a tellement de souvenirs en commun, c’est d’ailleurs la personne qui me connais le mieux au monde je crois, après mon mari bien sûr.
Du moins, elle me connaissait à l’époque.
La preuve est, qu’elle a eu du mal à en croire ses yeux quand elle est rentrée chez moi.
D’ailleurs voici la discussion qu’on a eue à son arrivée :

Mon amie : heu, tu es sûre qu’on est bien chez toi là ?
Tu n’as pas loué un Airbnb pour m’impressionner, lol ? 
😂

Moi : s’il y a une seule chose sur laquelle j’ai changé c’est bien celle-ci. La Melissa “bordélique” n’existe plus…
J’ai découvert la voix du moins et toute ma vie aussi bordélique qu’elle ait pu être par le passé s’est éclaircie, s’est simplifiée et s’est organisée progressivement.
Ma maison en est le simple reflet.

Et si ça a marché pour moi ça peut marcher pour tout le monde. 
L’organisation n’est pas chose innée. C’est une chose qui s’acquiert progressivement. Il suffit pour ça : d’un bon désencombrement, de quelques petites astuces, de quelques habitudes simples à prendre… Et le tour est joué.

Avec tous ces ingrédients réunis, organiser va devenir une seconde nature chez toi. Tu vois bien, j’en suis la preuve vivante.

Mon amie : tu me donnes de l’espoir, car avec mes deux enfants c’est un peu le chaos pour moi en ce moment. 
Quel est le meilleur endroit pour commencer à désencombrer sa maison ?

Combien de temps cela prendra-t-il ? Avec mes deux enfants, ce n’est pas si simple, me demande- elle.

Quel est le meilleur endroit pour commencer à désencombrer sa maison ?
Combien de temps cela prendra-t-il ?

Ces questions reviennent très souvent. Si toi aussi tu es dans cette situation et que tu ignores par où commencer, voici mon conseil d’amie.
Car je m’adresse à toi comme je le ferais avec une amie, sache-le. 🙂

Un des meilleurs endroits (selon moi) pour commencer à simplifier est à désencombrer ta maison c’est ta garde-robe et celle de tes enfants.

En fonction de la taille de celle-ci. Le travail peut être achevé en quelques heures ou en un week-end. Cela permet d’avoir un résultat rapide, qui donne confiance en sois et provoque l’élan nécessaire pour passer à d’autres étapes.

Voici ce que le désencombrement de mon dressing m’a apporté au début de mon voyage minimaliste : 

S’habiller avec moins…

🌸 A facilité mes matinées.
🌸 M’a donné la confiance nécessaire pour m’attaquer à d’autres zones.
🌸 M’a aidé à développer un style personnel.
🌸 M’a sauvé de la fatigue de la décision.
🌸 Me fait gagner du temps, de l’argent et de l’énergie.
🌸 Réduit considérablement ma lessive.

Si Même en sachant tout cela, tu redoutes quand même d’affronter cette étape…
Eh bien je vais te dire la même chose qu’à mon amie d’enfance :

Emmène-moi dans ton dressing (le bon moment c’est maintenant) 

Je suis prête, dès que tu l’es :
C’est partie !
Alors prend ton ordinateur, ou ton téléphone et emmène-moi dans ton dressing ou celui de tes enfants.

Maintenant qu’on y est…
Voici mes conseils pour rendre le désencombrement de ta garde-robe simple et sans stress.
Ceci s’applique aussi pour celle de tes enfants, tu l’auras compris :

Étape 1 : s’organiser pour trier 

D’abord, regroupe tous tes vêtements dans une seule pièce. C’est l’un des conseils les plus utiles que j’ai lus dans «La magie du rangement qui change la vie » de Marie Kondo. L’impact visuel de voir tous tes vêtements entassés au même endroit peut être choquant, mais motivant lors du désencombrement.

Souvent, un gros tas peut susciter des sentiments de culpabilité ou de honte.
Tu vois cet énorme tas de vêtements, de nombreuses pièces que tu as oubliées ou que tu ne portes pas, puis tu penses à tout l’argent que tu as probablement perdu…

Crois-moi, tu n’es pas la seule à vivre ça !
Tu traverses un deuil vestimentaire. Je t’en ai parlé dans un mail précédent.
Si tu viens d’arriver voici le lien de l’article :  https://melissachikhi.com/les-5-etapes-de-deuil-vestimentaire-et-comment-les-vaincre/

Étape 2 : Commence par retirer tes pièces favorites et remet-les dans ton placard 

Je trouve ça plus simple de commencer par tes favorites, je les accroche dans ma penderie et ainsi je crée rapidement une garde-robe uniquement constituée de pièces que j’aime (ou une garde-robe à capsules, si tu en fais une). L’impact visuel de ne voir que les pièces que tu préfères, va te permettre de définir rapidement quelles sont les pièces manquantes pour constituer la garde-robe idéale ou capsule.

Sauvegarde cet article en l’ajoutant sur ton tableau Pinterest

Étape 3 : Se débarrasser des «non » 

Une fois que tu as retiré toutes tes pièces favorites, dirige-toi vers leur contraire : les «non ».
Ce sont des pièces que tu n’aimes plus, que tu n’utilises plus, qui ne te vont pas et qui sont irréparables.
Ajoute-les à une pile à donner si possible ou à recycler, si elles ne sont pas réparables.

Étape 4 : Triez le reste de la pile, qui est remplie de «peut-être ».

La pile de vêtements que tu as maintenant devant toi devrait être composée de tous tes “je ne sais pas”.
C’est généralement la partie la plus difficile pour de nombreuses personnes lors du désencombrement.

J’aime suivre le plan de Marie Kondo en me demandant si chaque pièce me procure de la joie. Si la réponse est oui, cela retourne dans ma garde-robe. Si je ne suis pas sûr, je réponds habituellement à ces questions…

  1. Est-ce que je porterais ça maintenant ?
  2. Cela correspond-il à mes mots clés de style personnel ?
  3. Est-ce que je pourrais acheter ça maintenant ?
  4. Est-ce que ça me va bien ?
  5. Est-ce que je me sens en confiance quand je le porte ?
  6. Est-ce que je me sens dans ce vêtement comme je voudrais que ma garde-robe capsule me fasse ressenti
  7. Fait-il battre votre cœur ?

Étape 5 : Donner, échanger, vendre ou recycler 

Une fois que tu as fait le tri dans toute ta garde-robe, il te restera probablement quelques articles à jeter. Il te reste donc quelques options : Tu peux les donner à une association (certaines acceptent même de se déplacer pour les récupérer).

Une autre option consiste à organiser un échange de vêtements avec tes amis et ta famille.

Enfin, un excellent moyen de gagner un peu d’argent avec tes vêtements légèrement usés, mais dont tu ne veux plus, est de les vendre. Je commence souvent par ça, s’ils ne se vendent pas après quelques jours ou quelques semaines, je fais simplement un don.