Rien ne se passe comme prévu ? ⛈

Il y a des moments comme ça.

Peu importe qui tu es, ce que tu fais, ou combien tu gagnes.

Que tu sois employé, cadre ou fonctionnaire…

Ou alors un Multimillionnaire qui envoie des fusées sur Mars au petit dèj…Que tu sois célibataire, avec un enfant, ou avec 12 enfants…

Tu vas toujours tomber sur ces moments…

Ces moments où c’est juste…

COMPLÈTEMENT LE BORDEL !!

Il parait qu’on est tous égaux devant la loi. Eh bien tu sais quoi ?

Je crois qu’on est beaucoup plus égaux devant les me*des !

Je te dis ça parce que…

1 : T’es peut-être justement en train de gérer une de ces merdes. Et en tombant sur mon post, tu t’es dit “AH ! Elle a peut-être la solution !!”

(Et justement, j’ai quelque chose pour toi un peu plus bas)

Et parce que…

2 : Hier je suis tombé en plein dedans.

Enfin… C’est une image. Je ne me suis pas retrouvé couvert de … Hein 🙂 !

(Ceci dit, j’étais bloquée dans les grèves, mon fils de 2 ans dans les bras et plus une seule couche dans mon sac 😂)

Pourtant je m’y étais préparé :

Pour cette semaine, je n’avais pas 1 plan. Je n’avais pas 2 plans. Mais j’avais bien 3 plans différents prévus si jamais un truc devait foirer !

Alors aucune raison que les 3 tombent à l’eau.

T’es d’accord ? C’est impossible !

Les 3 sont tombés à l’eau !!

Et là tu te retrouves bloqué dans les transports avec un enfant dans les bras.

T’as oublié tes clés chez ta belle-mère, qui ne répond pas car elle à oubliée, elle aussi, son téléphone.

Bien-sur, pour mettre un peu plus de piment, il pleut des cordes et fait un froid de canard.

Tu ne sais pas comment tu vas te sortir de là…

Ton enfant crie. Les gens crient. La SNCF crie.

OK ON ARRÊTE TOUT STOOOOOOP !

Parce que tout ça ?

C’est normal.

Je te le disais : on est tous égaux devant les me*des. Et on y passe tous.

L’important, c’est comment tu réagis dans ces moments…

Parce que tu peux courir t’enfouir sous les draps. Tu peux avoir envie de tout envoyer péter aujourd’hui et juste regarder Netflix sur ton canapé.

Et c’est normal aussi.

Du moment que c’est ce qui t’aide à mieux repartir demain.

Et c’est pas grave si il y a rien qui va cette semaine .

Parce que tu as encore la suivante. Et la suivante. Et la suivante.

Et c’est normal de se tromper. C’est normal de se planter. C’est normal d’échouer.

Mais dans ces moments, on veut tous la même chose…

Du réconfort 🙂

Alors j’ai décidé de t’offrir ce petit cadeau.

Mais avant, je voulais juste te prévenir que « La Choco-Méthode de désencombrement ™ : désencombrer comme une maman ” est de retour avec quelques petites mises à jour.

Si tu l’as déjà commandé tu peux les découvrir directement sur ton espace membre.

Et sinon, je t’invite à profiter de cette réduction à durée limitée, valable uniquement sur ce lien.

Sur ce lien : 👇👇👇👇👇👇

🌸 https://melissachikhi.podia.com/desencombrement-express-la-… 🌸

Je sauvegarde ce post sur Pinterest

Voici 4 astuces que j’applique pour ne pas péter les plombs quand c’est la me*de :

👉 Astuce 1 : Arrêter de râler et de se plaindre :

Pendant toute ma vie j’ai râlé naturellement en pensant que ça allait me soulager, jusqu’au jour où j’ai compris que se plaindre n’allait en rien changer les choses, que c’était juste le meilleur moyen d’amplifier et d’aggraver la situation.

J’ai fait des test et a chaque fois que je me surprends à parler dans ma barbe… Je me mets sur “Pause” et je pense à des choses agréables, j’essaye de relativiser, de prendre de la hauteur et je cherche le positif, même dans les pires situations.

Ce n’est pas toujours simple (comme hier), mais figure-toi que j’ai mis de l’humour et j’ai rigolé de ce qui m’arrivait au téléphone avec mon conjoint et tout est devenu comme par magie, moins dramatique.

Il n’y a pas de trains, je suis bloquée…

Bon c’est pas comme si c’était pour toujours non plus :).

Je dois rentrer à pied sous la pluie…

Une petite marche tonique ne me ferais pas de mal vu qu’avec l’hiver on a tendance à prendre des kilos en trop :).

Mon bébé pleur…

Je le rassure en restant détendue et en détournant son attention sur un détail amusant pour lui :).

👉 Astuce 2 : La petite image magique.

Imagines toi en metteur en scène. Encadre la scène dans laquelle tu te trouves dans une petite image mentale, et visualise la situation sous un autre ongle.

Lorsque tu te sens bouleversé, fais une pause pendant un moment, fixe ton attention vers ce qui te dérange et essaye de l’encadrer dans sa forme la plus simple. Tu verras que les choses sont souvent beaucoup moins grave qu’elles n’y paraissent.

Souviens-toi que quelle que soit la vraie raison de ton pétage de plomb, la vérité est que tu ne peux pas contrôler les choses qui t’arrivent, mais que tu peux, par-contre, contrôler la façon dont tu réagis à ces choses.

Ce n’est pas toujours juste, mais moins tu laisseras les choses te déranger, plus tu seras heureux.

À toi de voir si tu veux faire de ta journée une histoire dramatique triste et qui fini mal.

Ou bien une comédie ou même les scènes de pluie présagent le beau temps qui arrive à grand pas, avec à la clé, une fin heureuse bien entendu 😉 .

👉 Astuce 3 : Focus sur l’humanité.

Si tu te sens contrarié par quelqu’un d’autre – un être cher, un collègue que tu connais à peine, les grévistes, ou ton voisin – tu peux combattre les sentiments d’agacement en choisissant la compassion et en te concentrant sur leur humanité.

Nous pensons aux gens avec plus de gentillesse quand nous connaissons leurs histoires.

Nous pouvons utiliser ceci pour être plus compatissants dans notre vie quotidienne.

Si c’est une personne que tu ne connais pas cherches les petits détails.

Regarde ce gréviste révolté, il est comme toi bloqué malgré lui, il regarde les photos de ses enfants sur son téléphone, ses enfants sont la prunelle de ses yeux, ça se voit à son regard, il veut leur donner une meilleure (vie) de l’espoir. Ne ferais-tu pas de même à sa place ?

Remarque la douceur de cette femme envers sa fille, ok elle a grillé la queue… Mais on voit que c’est une femme douce et gentille… Pas la peine de l’agresser pour si peux.

Ces petits moments rappellent que la personne qui t’ennuie est une personne réelle, avec des sentiments et des difficultés comme toi.

Mais attention ! Cela ne veut pas dire que tu ne dois jamais te défendre, peut-être que tu devrais juste, mieux choisir tes batailles, ou au minimum t’assurer qu’il y a réellement une bataille à mener !

👉 Astuce 4 : Réduire ses attentes

Je pensais avoir tout prévu, prendre le train a l’heure affichée, faire mes courses et revenir à pied, en prenant le bus 175, sinon au pire, prendre un taxi…

Bon tu sais la journée que j’ai passée hier, à ce stade, il est vraiment facile de la décrire comme une « mauvaise journée », car lorsque tu as de grands espoirs sur la façon dont les choses se passent, il est décevant que les choses ne se passent pas comme prévu.

Mais la vérité est que tes attentes obscurcissent souvent la réalité de la situation.

Si tu peux laisser tomber tes attentes et ouvrir ton esprit, tu remarqueras que oui, la journée démarre lentement, mais elle est loin d’être terminée. Il reste encore beaucoup de temps pour changer de cap et changer les choses.

Et c’est idem pour la semaine… Pas grave si tu as un coup de mou…

Parce que tu as encore la suivante. Et la suivante. Et la suivante.